Supervision

La supervision vise l’analyse et le développement des interventions professionnelles ou privée d’une personne, d’une équipe ou d’un groupe, et favorise un questionnement de ses/leurs actes, de ses/leurs responsabilités, de son/leur engagement et de sa/leur capacité à créer des liens interpersonnels. Elle soutient le développement et l’intégration des réflexions traitées durant les séances, ainsi que la construction d’une identité privée et professionnelle. Cet acte de formation professionnel, qui s’inscrit dans un processus relationnel entre le superviseur et le/la/les supervisé-e-s dans une durée déterminée, est rythmé par des entretiens réguliers. En principe la supervision devrait avoir une durée de 20 heures.

L’analyse porte principalement sur une situation professionnelle resp. privée vécue ou sur les pratiques professionnelles, ayant comme but l’amélioration des techniques et des interventions.

La personne, l’équipe ou le groupe est accompagné dans la réflexion et la (re-) construction de ses/leurs propres visions ou projets de changement, sur son/leur chemin pour trouver sa/leur nouvelle l’identité et du profil professionnel.

Profil et rôle de la superviseure/du superviseur

Superviseure ou superviseur et praticienne formatrice ou praticien formateur sont deux formatrices/formateurs dont les fonctions sont distinctes. Elles ne peuvent être cumulées auprès de la/du même étudiant-e.

La superviseure ou le superviseur est un-e professionnel-le formé-e à la supervision et reconnu-e par ARS (Association Romande des Superviseurs).

Les séances sont régulièrement suivies d’évaluations et seront terminées par un bilan final établi par tous/toutes les participant-e-s des séances de supervision.